Réhabilitation organique de bâtiments anciens

RENOVATION ET EXTENSION EN VALLEE DE CHEVREUSE

2014-2016 : Projet Art-Trait-Design de restructuration et de rénovation lourde d’une ferme ancienne au coeur de la vallée de Chevreuse.

Vue d'avion de l'ensemble des bâtiments

Vue d’avion de l’ensemble des bâtiments existants

Vue aérienne 3D existant

Vue d’avion 3D de la ferme existante

Le projet consiste à transformer un ensemble de bâtiments anciens à usage d’habitation et de locaux agricoles fermés sur une cour centrale en un lieu de vie régénéré et harmonieux, écologique et en osmose avec son environnement naturel impliquant des travaux de rénovation et extension.

Des bâtiments anciens fermés sur une cour centrale...

Des bâtiments anciens fermés sur une cour centrale…

Le Maître d’Ouvrage, conscient de l’importance essentielle de la bonne circulation de l’énergie dans les lieux et, partant, les êtres qui y sont attachés, a fait procéder à une étude de Géobiologie poussée sur le plan des Ondes de Forme, en parfaite cohérence et complémentaire de l’Etude de Site menée par Art-Trait-Design.

Une ambiance intérieure coupée de l'énergie du site

Une ambiance intérieure coupée de son environnement

Comme souvent sur des espaces bâtis très anciens, nous étions en présence d’un lieu relativement négatif, marqué par des événements tragiques de toutes sortes  qui se sont déroulés au cours de l’histoire, autant de mémoires toujours actives qu’il fallait neutraliser et compenser afin d’harmoniser le site et le rendre positif.

Maison d'habitation et écuries existantes

Maison d’habitation et écuries existantes

Pour cela, l’Etude de Site a notamment mis en évidence le fait que la ferme était devenue un lieu que la structure de l’espace ne nous permettait pas d’investir naturellement et constituait un ensemble fermé, un espace clos hors du site.

 

L’approche sensible de la ferme à partir de la voie d’accès principale menait en effet directement à un point d’immobilité – dit « de bien être » du fait que l’on y ait trouvé son équilibre spatial ou « de masse » du fait de la pesanteur importante qui y est ressentie – au sud-est des bâtiments.

Energie,mouvements et seuils

Energie,mouvements et seuils

Inversement l’approche par un accès secondaire menait à la cour intérieure par une petite porte donnant sur le potager au sud-ouest où se manifestait un ancrage important mais instable du fait de la coupure créée par l’imbrication du bâtiment principal et de la grange.

Cela impliquait en tout premier lieu la nécessité absolue de rétablir la circulation naturelle de l’Energie du lieu en restituant la relation naturelle entre l’ancrage de la cour intérieure et le point de Masse, par conséquent la capacité de s’y projeter et de s’y rendre.

En second lieu les différents bâtiments disposés en opposition autour de la cour fermée devaient impérativement constituer une unité conciliant les contraires, une architecture animée d’un esprit renouvelé, ancré dans un historique positif et ouvert sur l’universel.

Il s’en est suivi un projet ambitieux de réhabilitation visant à contenter ces différents objectifs:

- Retrouver la juste circulation des énergies

- Créer un ensemble unitaire en cohérence avec le site

Le principe architectural recherché était par conséquent de retrouver une relation ouverte sur le site, tout en créant une relation fonctionnelle entre l’ensemble des bâtiments.

Le projet pévoit un ensemble de verrières reliant des bâtiments largement ouverts sur le site

Le projet actuellement en cours de réalisation: Un ensemble de verrières reliant des bâtiments restructurés, largement ouverts sur le site et bioclimatiques.

La formalisation a consisté en  la création d’un ensemble de verrières  reliant les différents bâtiments et articulées sur un patio vitré et coiffé d’une pyramide de verre au nord-ouest, bénéficiant en été de l’ombre portée du bâtiment principal.

Une entrée couverte par une élégante couverture de zinc patiné vient désormais accueillir le visiteur.

Rétablissement du lien avec le point de masse et libération des énergie

Rétablissement du lien avec le point de masse et libération des énergie

Le bâtiment principal ainsi que l’ancienne grange, désenclavés, s’inscrivent par ailleurs dans une démarche bioclimatique par la création au sud et au sud-est de façades largement vitrées et équipées de brise-soleils.

Dans la même logique d’utilisation des énergies naturelles et renouvelables, le projet a fait l’objet d’une étude thermique poussée de manière à mettre en place une solution de chauffage par géothermie.

L’ensemble des locaux sera ainsi équipé de planchers chauffants alimentés par deux PAC reliées à un ensemble de sondes verticales.

Des bâtiments bioclimatiques ouverts au Sud sur le site

Des bâtiments bioclimatiques ouverts au Sud

Un espace SPA totalement vitré vient agrémenter et équilibrer l’ensemble du projet.

Restructuration d'une ferme en Vallée de Chevreuse

La véranda pyramidale marque l’entrée et articule les verrières de distribution

 

Le jeu des matériaux se limite à l’emploi du verre, de l’aluminium anthracite et du zinc patiné jouant avec la pierre appareillée jointoyée plâtre et chaux, existante ou restituée.

 

Le permis de construire soumis aux bâtiments de France ainsi qu’au parc naturel régional de la Vallée de Chevreuse a été obtenu fin novembre 2014 et les travaux ont démarré début janvier 2015.

Parallèlement les travaux d’aménagement intérieur sont menés dans les anciennes écuries afin de réaliser une buanderie et une cave permettant de basculer ces fonctions qui se tenaient dans le bâtiment principal destiné à être entièrement rénové.

De même un logement de gardien est aménagé à l’étage des anciennes écuries, travaux nécessitant en premier lieu la réfection à neuf des fermes en chêne et du plancher bois.

Démarrés en janvier 2015, les travaux se sont succédés à un rythme élevé, servis par des entreprises compétentes.

En Juillet 2015 les restructurations du gros-oeuvre et des couvertures sont achevées, les structures des verrières extérieures en place, la grande verrière pyramidale est posée, les doublages et distributions électricité-plomberie des bâtiments principaux réalisées.

La période de  Septembre à Décembre 2015 verra la finition des travaux de cette première tranche et le démarrage des travaux de restructuration concernant la maison d’habitation actuelle.

Voici quelques photos de chantier illustrant l’importance des travaux en cours et qui seront complétées au fur et à mesure de l’avancement.